FANDOM



Gabisaurus
Gabisaurus
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous Embranchement Vertebrata
Classe Sauropsida
Super Ordre Dinosauria
Ordre Saurischia
Sous Ordre Theropoda
Super famille Gabisauroiea
Famille Gabisauridae
Sous famille Gabisaurinae
Genre Gabisaurus
Espèces de rang inférieur
Gabisaurus rus
Gabisaurus hitlerilis
Gabisaurus gropenis
Gabisaurus clitoris
Gabisaurus haloreachis
Gabisaurus nasiquis
Gabisaurus verdobourdus
Gabisaurus nietzschus
Gabisaurus grattemoilanus ejaculatoïde

Monsieur le descendant du Gabisaurus, nous vous laissons prendre part à la lecture de cette formidable description, et vous êtes prié de l'apprécier parce-que on a pas chômé pour la pondre !

Étymologie

Gabisaure /ga.bi.zɔʁ/, masculin.

De l'hébreux « gabar » qui signifie « être fort » et « el » qui veut dire « dieu » associé au suffixe latin -saurus («-saure»), du grec ancien σαύρα, saura («lézard»), littéralement «lézard fort» ou «lézard de Dieu».

Description

Le Gabisaurus est un genre de dinosaure théropode appartenant aux Gabisauroiea qui a vécu dès le Paléogab, juste après la création de l'Univers par M.H.L. il y a plus de 13 Milliards d'années ( Autrement dit, "Jadis, au temps des papyrus"). A l'époque, il s'en battait les couilles de respirer et il bouffait de la poussière d'étoile avec son cul.

Cependant, un jour il mit ses lunettes et il vu qu'il y avait la Terre, alors il y est allé. Depuis sa venue sur cette planête, le Gabisaurus a toujours prospéré et garde encore des descendants aujourd'hui, tel que le Gabi.

Allèle déficient 1

La poubelle contenant l'allèle CheveuxLongs du Gabi.


Le Gabisaurus, depuis sa création, a dans son ADN l'allèle LaSubjonctivitéRienAFoutre. Cet allèle n'a jamais empêché le Gabisaurus d'évoluer, alors il l'a gardé comme un con.
Chenille

La conséquence du gène DormirEnModeVerDeTerreDansSaCouette...

Il dispose également des allèles DormirEnModeVerDeTerreDansSaCouette (Certainement un allèle en provenance du Tenia de M.H.L.), FroidToutLeTemps, mais il ne dispose cependant plus de l'allèle CheveuxLongs qui lui valait le surnom de "Balai" à l'époque. Cet allèle devint désavantageux pour la pérennité de l'espèce, alors il le mis à la poubelle. 


Habitat & Mode de vie

Habitat

Mis à part le désert de Gabi, l'on peut retrouver annuellement le Gabi moderne dans une fraîche et humide tente au hasard d'un champ, à l'occasion de la mondialement célèbre fête de la patate. 

DesertGabi.

Le célèbre désert de Gabi.

Il est possible de l'apercevoir quelques fois près de chemins civilisés où il marque son territoire avec de l'urine.

Le Gabi (tout comme son ancêtre) recherche les lieux chauds et ensoleillés afin de réchauffer son sang-froid, notamment sur le territoire de Bévenais, son lieu de villégiature.

Enfin, les spécialistes affirment que le meilleur moyen de le rencontrer est de se rendre dans l'un de ses temples. (cf. religion.).

.

.

Passion pour les fossiles

Selon les spécialistes, le Gabi a développé un processus de collection de fossiles.

A ce propos, aucune des fouilles se déroulant ailleurs que dans le Désert de Gabi ne porte ses fruits.

En effet, l'inestimable quantité de fossiles regroupés par le Gabi dans le milieu de vie de son ancêtre, le Désert de Gabi, est à l'origine des plus grosses erreurs scientifiques de tous les temps.

Il est vrai que la raison de cette concentration importante de fossiles était jusqu'alors inconnue, mais la récente découverte de millions d’ammonites et autres cailloux dans le Désert de Gabi, fait de la théorie une réalité: le Gabi était un taré.

Il se raconte même, depuis cette incroyable découverte, que la théorie des plaques est totalement fausse, faisant même mentir la toute puissante M.H.L., c'est dire !

Religion

Le Gabïsme primaire :

Les spécialistes ne savent à l'heure actuelle que peu de chose au sujet de cette religion ancienne et primitive.

Cependant certains rituels sont encore connus et pratiqués dans le Gabïsme secondaire, dit Gabïsme Moderne, tel que le rituel du "Feu Fécal" (principalement dans les vieilles granges ou dans des forêts), ou encore la "Youp' Dance" qui se pratique en tous lieux.

La prière pour le Grand Halo date du Gabïsme primaire.

Le Grand Ténia, ou Salvador Tenia, apparaissent dans la mythologie du Gabïsme primaire, sous l'influence de M.H.L..

RituelFecal.

Image rare du rituel du feu fécal. Des hommes et des femmes dansant autour d'un feu de defecations, en scandant "Caca, Caca!" Crédits: 2013 National Géo.

Salvador Tenia.

Peinture d'un Salvador Ténia. Léonard De Vinci, 1492, musée du Louvre, Paris.


Le Gabïsme secondaire :

D'après les plus récentes recherches, les spécialistes ont découvert que l'un des membres de la famille évolutive du Gabisaurus est à l'origine de la religion du Gabïsme.

En effet, le prophète Gabi Gabigabite, à l'origine de l’urinoir sacré en 1866, est un ancêtre du Gabi actuel et un descendant direct du Gabisaurus du Paléogab.

De très nombreux temples récents sont disposés partout dans le monde, principalement dans des bâtiments, à bonne température et forte humidité ambiante.

Bien que l'odeur n'y soit d'ailleurs pas très agréable, le culte du Gabïsme oblige celà dans ses 18 commandements.

On y trouve tout type d'objets en porcelaine, de la plomberie , du carrelage et dans les plus beaux des temples, une fine couche de pisse par terre.

Actuellement, il n'y a que très peu de pratiquants du Gabïsme.

A savoir que, l'actuel descendant d'Andrew Rankin, le "Gabi actuel" tel qu'il est nommé, est le dirigeant de cette religion.

On dit de lui qu'il est le "Grand Piss'Partout", le plus haut grade de la religion.

On a constaté que de nouveaux temples se construisent chaque jours, témoignant de la richesse de ce mouvement religieux, dominant à Bévenais.

Les 18 Commandements du Gabïsme :

1

En scientifique pour concevoir tes temples tu seras

2

En bac pro pour créer tes temples tu iras

3

A chaque heure tu prieras

4

Une halte dans chaque temple tu feras

5

Dans le trou tu ne viseras point

6

Travailler les ménagères portugaises tu feras

7

La chasse d'eau à 3 reprises tu tireras

8

A l'index Imodium et Diaralia tu mettras

9

La fosse septique tu sacrifieras

10

Avec du Nightcore tu prieras

11

Laver tes mains tu n'oublieras pas

12

De papier jamais tu ne manqueras

13

Temples féminin jamais tu ne cotoyeras

14

Jamais a l'heure tu seras

15

De bon-sens dans tes temples jamais tu n'utiliseras

16

Toute scènes porno dans tes temples tu proscriras

17

Ta prière "Bo le lavabo" tu divulgueras

18

Dans tout le Reich ta religion tu promulgueras


Alimentation

La plupart des paléontologues s'accordent pour dire que le Gabisaurus était un charognard omnivore.

En effet ils pensent que, ne sachant pas cuisiner, le Gabisaurus se servait dans les assiettes des autres. Ces plats favoris étaient d'ailleurs très rare pour l'époque : côtes d'Aurochs Préhistoriques, Hambeurgus mcdonaldis, Fritus patatis, Patus panzanis, Kebabus (cela a été prouvé, il en raffolait.), Pizzus quatrefromagis...

De plus, après diverses analyses sur des fossiles dont l'intestin est resté intact, des mets moins appréciables ont été découverts tels que des peaux séchées, des crôutes de diverses épaisseurs (certaines datant de la création de l'univers par M.H.L.), de nombreux phallus de Bresilianus travestitus, ainsi que de nombreuses testicules de dromadaire soronpodiques (Delsautus françus, Colmenerus grosanus...) et même parfois des cahiers de cours.

Enfin récemment, les spécialistes ont découvert que le Gabisaurus était probablement un prédateur lorsqu'il voulait épater les femelles présentes. Le paléontologue Pedro Sancho avoua même que le Gabisaurus avait des tendances de chaud-lapin dans de rares périodes.

Ses proies de prédilection dans le cas de la chaulapinatitude, furent les Vaillonosaurus matus, les Garguillosaurus physicus, les Cauzzaurus limaçus mais surtout les Dyephilosophaurus bonheurus et leurs cousins Dyephilosophaurus freudus. Lorsque cela était possible , en de rares occasions, le Gabisaurus chassait le Pteranosaurus bouzonduranus.

Le Gabisaurus avait pour habitudes de ne pas boire d'eau. En effet, comme pour toute sa lignée, boire de l'eau le rendait très malade et en plus de cela sa durée de vie s'en voyait grandement diminuée. Il se contentait donc de boire Soho, Ponch, et Vodka.

Les deux recettes du Saucisoho et du Chipodka étaient également très prisées par le Gabisaurus et toute sa famille évolutive.

Sport

Le Gabisaurus a toujours excellé dans l'art de bien tirer. Il tirait souvent ses coups en soirée, et décochait ses projectiles uns à uns dans de fragiles cibles, qui vibraient à chaque contacts.

Le Gabi actuel se contente quant à lui de faire des allés et venus. Il préfère marcher vite et décocher plus rapidement ses projectiles, que plutôt être lent et finir par se lasser du contact indirect de ses doigts avec la cible. Au contraire de son ancêtre le Gabisaurus, le Gabi préfère finir vite et bien en étant rassasié que savourer l'acte durant une durée trop longue. En tout cas il a un arc bien courbé, les cibles en témoignent de leurs larges trous, synonymes de puissances dans les projectiles tirés.

Le Gabi est un champion, il remporte tout, il a tout niqué, il pèse.

Art

Art

Oeuvre d'art de Gabi au crayon de papier sur fiche méthode, dimension A4. Musée du Cauzo, Mars.

















Le Gabisaurus est un véritable artiste. Du moment ou il pénètre dans un environnement de type littéraire, il ne peut s'empêcher de créer et d'inventer à sa guise de formidables et ineffables choses.

Les descendants du Gabisaurus ont d'ailleurs créé leurs propre mouvement artistique : le Gabaralacon.

Le Gabi excellait dans la représentation du Yoannus poilis. Une représentation est d'ailleurs exposée au Musée du Gabaralacon, à Bévenais, dans un tiroir.

Les scientifiques ont récemment découvert dans une lointaine archive d'un temple du Désert de Gabi, une oeuvre d'art où l'on pouvait observer une rature en haut d'une page A4, et rien d'autre. Cette oeuvre se nommait "Lecture Analytique n°9 de Gabi". Un artiste.

Évolution

Le Gabisaurus :

Le Gabisaurus possède des caractères propres à son espèce :

Cri : Lors de sa reproduction il effectuait un son que l'on pourrait comparer à la dubstep. C'est d'ailleurs ce bruit qui aurait inspiré de nombreux compositeurs de musique. Ce son est dû aux vibrations de ses cordes skrillexicales et zartexicales au niveau du défoncemoix dans le larynx.

Morphologie : L'anatomie du Gabisaurus était très différente des autres espèces. En effet, son centre de gravité se trouvait au niveau de sa partie postérieur car il possédait la queue la plus imposante de toutes les espèces du Paléogab ce qui lui permettait de s’asseoir dessus à la manière d'un ressort afin de séduire les femelles aux alentours.


Le Dovagab :

Legende : La légende du Dovagab fut annoncé par un parchemin des Anciens Dauphinois à la période Gabantique. Sa venue fut annoncée comme suis :

« Lorsque la G2 toute entière sera en classe, que les vessies seront vidées, que l’appel sera fait, que la Marchand sera devant la porte ; alors le Dovagab se montrera et de son terrible cri (plus puissant encore que le « GabroDa Antique») surviendra, empêchant la destruction du monde par la créatrice M.H.L mais condamnant le Dovagab à aller chercher un mot en Viescolarius par le Garguillosaurus tout puissant. »

Au fil du temps le Gabisaurus a évolué et certains de ses caractères ont été modifiés.
Un chercheur du nom de Todd Howard a découvert que cette espèce a donné naissance à ce qu'il a appelé le Dovagab durant la période du Moyen-Age, les premiers ossements ont été découverts près de la ville d'Abou Gabi . Cette espèce a été créée suite à des mutations et se rapproche du genre Homo par son anatomie. Cependant il hérita de certains caractères du Gabisaurus qui ont mutés au cours du temps.

Cri : Lorsqu'il ne chassait pas le Dovagab attaquait les Hommes pour le plaisir lors de leurs annuelles remises des TPE. Pour les intimider il utilisait son terrible cri qu'on a appelé le « POUS MARH CHAN ». Ce cri avait pour effet d'expulser contre les murs toute personne devant lui, ce qui causa de nombreux problèmes durant cette période. 


1800366 558097044336922 3115661391138714534 n

Représentation de l'apparence du Dovagab en image de synthèse.

Odorat : L'odorat du Dovagab était très développé ce qui lui permettait de sentir ses proies (le plus souvent, des Marchands) à des centaines de mètres. Cela lui permettait également de savoir si elles contenaient dans leurs intestins des ténias, le met préféré du Dovagab.


Le Gabi actuel :

Aujourd'hui il n'existe plus qu'un seul descendant du Gabisaurus. Un scientifique du nom de Gabiphilippe Parent l'a surnommé Gabi.

On ne connait que très peu d'informations à son sujet mais on sait qu'il habite dans l'Empire de Bévenais (qui est un fidèle allié du Reich de Beaurepaire). De plus, il se confond désormais parfaitement avec les Hommes notamment grâce à son cri ressemblant à un rire humain (ou rire de cochon), mais qui est en réalité un signe de colère.

La queue qu'il avait à l'arrière s'est retrouvé à l'avant mais n'a pas la même fonction qu'avant, en effet elle lui permet de pratiquer un rituel appelé « Helicobite » afin de célebrer la mort de ses ancêtres.

Autre & légende

Voici quelques informations supplémentaires sur le Gabi, recueillies lors d'expériences et d'études par les spécialistes, afin de mieux connaitre le descendant du Gabisaurus :

Le Gabisaurus a pour phobies la Litérallophobie , la Modenesophobie, l'Insectophobie, la Gaëllophobie (ou Homophobie), la Philosophobie mais aussi et surtout la Gyné-Ithyphallophobie, ou littéralement "phobie des femmes zizi".

Le Gabi présente d'étranges réactions à l'écoute de musiques slaves.
Gabirus.

Ensemble de facteurs déclenchant des crises de "Gabirus".

Selon le Professeur Vivier et le Professeur Revel, la musique russe ou la musique parlant de lavabo attirerait le Gabi.

Prononcer les mots "Démon" et "Vaginal" dans une même phrase semble irrémédiablement provoquer un fou rire chez le Gabi.

Le Alain mollus provoque des pets chez le Gabi.

On raconte que lorsque le Gabi voit une feuille de papier de format A4, il frotte alors sa barbiche dessus, provoquant chez lui une érection instantanée.

Le Davidus marsilifaris a provoqué chez le Gabi des éjaculations précoces.

Le Yoannus poilis quant à lui, entraîne des éjaculations plutôt lentes, à cause de nombreux poils gênant le rapport entre le Gabi et lui.

Il a été montré depuis peu de temps, et par expérience du Professeur Vivier, que le Gabi résiste mal à la puissance exercée par les Travaux Pratiques lors de cours. De nombreux crackages psychologiques surviennent chez le Gabi lors de ces périodes provoquant d'aléatoires mouvements de son corps ainsi que de nombreux bruits peu communs, qui sont source d'incompréhension chez les Marchanus et autres Garguillosaurus, et ce pendant plusieurs heures de suite.

Tout comme le Borisaurus guignardis, le Gabi cri parfois, sans aucune raison particulière : "Plus vieux que ta grand-mère !". Ce cri l'oblige parfois à fuir face à des prédateurs comme les Maximiliannosaurus, ou les Arthurosaurus saint-michelis (attirés par tout ce qui et vieux).

Le Gabisaurus a toujours eu l'habitude de prier le Grand Halo. Auparavent, il comptait cette prière comme étant intégrée à sa religion , mais depuis l'apparition du prophète, s'en es devenu une coutûme.

Le Gabisarus se masturbe devant des images de Spartan.

Le Gabisaurus crache sur les Prud'hommosaurus et les Lloretosaurus martis, lorsque l'occasion s'y prête.

Le Gabi semble être allérgique au rare, mais argneux spécimen du Sayenosaurus. 

Le Gabi croit que toute chose qui n'est pas normale est un Pokémon. Le Gabi a obtenu récemment le grade de délégué, et est désormais surnommé  "Gabitzsche l'anonyme".




Sources

Article rédigé lors de la Convention Mondial Sur La Recherche Sur Le Gabisaurus Et Ses Descendants ou presque plus simplement la CMRGD.

Organisée sous la houlette des professeurs Vivier, Revel et Martigni.

Remerciements aux éminents spécialistes ayant participé dans le monde entier, (mais surtout dans le Dauphiné en fait.).

Bonne journée, ou bonne nuitée, La Bise !

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .